Il y a une fausse id?e qui circule aujourd?hui dans les m?dias, conform?ment ? laquelle les m?decins venus de l??tranger garantissent la force de travail sup?rieure de la France. On conna?t tr?s bien le fait que la r?publique manque de personnel m?dical, mais ce qui est moins connu c?est le fait que les immigrants travaillent principalement dans le secteur public que dans le priv?, ? cause du fait que professer lib?ralement c?est plut?t un risque pour quelques-uns d?entre eux. A peur de ne pas ?tre exploit? par l?employeur, les personnes venus de l??tranger pour un emploi m?dical refusent les offres de travails qui leurs sont pr?sent?s, pour travailler dans la s?curit? de l??tablissement hospitalier. Toutefois, la proc?dure de recrutement n?encourage pas du tout l?augmentation des candidatures, vu que le d?roulement de ce processus est exhaustif.

D?abord, le recrutement entre dans la responsabilit? du directeur de l?h?pital. Son devoir exige de lui ? trouver la personne qui mieux correspond aux exigences du poste. Il est parfois difficile d?arr?ter le d?part des m?decins comp?tents ? d?faut de l?absence d?une strat?gie efficace de fid?lisation, et ici on fait mention des salaires peu reluisants et les offre d?emploi sant? obscures. En bref, le manager doit se concentrer sur les strat?gies pertinentes de recrutement, conna?tre la rigueur du r?glement et instaurer des partenariats interinstitutionnels fructueux et surtout v?rifier les aptitudes et les qualifications des candidats. Comme dans la plupart des cas, les employeurs re?oivent des candidatures spontan?es. Ceux qui travaillent d?j? en France sont en directe liaison avec ses concitoyens et forment ainsi un r?seau de contacts, sans compter les m?thodes classiques de mobiliser de personnel.

D?une part, les annonces sont encore faites publiques dans la presse m?dicale, de l?autre part la grande majorit? des candidatures parviennent par l?interm?diaire des sites Internet, ?tant donn? que le web est la principale source d?information pour la population g?n?rale. Ensuite, les agences de recrutement comme M?dico-jobs repr?sentent une vraie innovation dans la sph?re du recrutement, en raison du fait qu?ils m?dirent le contact entre employeur et pr?tendants. Le plus grand handicap du processus entier est repr?sent? par la lourdeur, par l?incessible d?marche administrative. Ce qui prend beaucoup de temps c?est la v?rification des r?f?rences des m?decins ?trangers et le parcours ?ducationnel suivi. Les docteurs qui sont en dehors de l?UE se trouvent aussi dans une position d?licate. En revanche, le dossier accomplit un voyage circulaire: apr?s avoir sollicit? l?avis de la DRASS, le centre hospitalier fait parvenir le dossier qui contient le contrat de travail ? la DDTE. Dans le cas d?une r?ponse positive, le dossier est encore envoy? jusqu?? l?ANAEM. C?est vraiment fatiguant.

Pour conclure, On voit tr?s bien que le r?glement ne permet pas beaucoup de libert? aux directeurs pour solutionner ces types de situations. Pour pouvoir attirer plus de personnes ? travailler dans la r?publique, on doit faire des d?marches pour rendre la proc?dure plus fluide. Il est n?cessaire soit d?instaurer de partenariats entre les divers institutions dans le vue d?une meilleure diffusion de l?information, soit de r?aliser une base de donn?s dans le domaine de la sant? qui permettra aux employeurs de communiquer d?une mani?re efficiente avec tous les repr?sentants, qu?il s?agit du personnel de l?int?rieur de l?hexagone ou de l??tranger.